Comment choisir son Aloe Vera

imageTous les gels d’aloe vera se valent-ils ?
Nooooooooooooooon !

Pour un usage interne, il est essentiel, indispensable, que dis-je, impératif, de choisir un gel d’aloe vera à l’état naturel et sans transformation, obtenu par stabilisation à froid. C’est la seule forme d’aloe vera qui en garantisse toutes les propriétés. Pourquoi ?

La stabilisation à froid permet au gel de conserver ses propriétés, et reste la méthode la plus performante à ce jour : le gel consommé correspond bien à celui qui est contenu dans les feuilles.

Vous vous doutez bien que cette technique est plus difficile (et coûteuse) à réaliser que le broyage des feuilles, donnant un jus qui sera pasteurisé (exit les enzymes et les vitamines) pour assurer sa conservation : autant dire qu’il ne reste plus rien dedans. Une autre méthode consiste à réhydrater de la poudre de feuilles (et à rajouter quelques produits chimiques, tant qu’à faire…) : le constat reste le même.

Ce sont ces deux dernières techniques qui sont les plus employées dans le cadre de la fabrication de ce qu’on appellera dans ce cas du jus d’aloe vera : donc, avant d’acheter du gel d’aloe vera, il faut bien s’assurer qu’il s’agit de gel obtenu par stabilisation à froid. Sinon, autant boire de l’eau : ce sera plus économique et plus sain (notamment à cause de l’aloïne, dont je parle un peu plus loin) !

Puis une fois ouvert, direction le réfrigérateur ! Le gel va s’oxyder très vite : autant suivre sa cure sans perdre de temps…

En ce qui concerne les produits cosmétiques, il faudra bien s’assurer que le gel tel que décrit soit l’ingrédient principal du produit proposé.

Attention

La feuille d’aloe vera contient de l’aloïne, un des nutriments lui conférant ses propriétés laxatives, mais qui est toxique à haute dose. La pulpe (donc le gel lui-même) en contient relativement peu : l’aloïne est plus concentrée dans le reste de la feuille.

Si l’on peut comparer deux gels d’aloe vera, il vaudra mieux prendre celui qui est le moins concentré en aloïne.

Ceci signifie aussi qu’il ne faut pas abuser d’aloe vera : on prend juste ce qu’il faut !

Le déroulement de la cure
Le gel d’aloe vera se consomme à raison d’un petit verre (l’équivalent de quatre à cinq cuillères à soupe) par jour, pris en dehors des repas.

Toutefois, il vaut mieux adapter ses doses : on peut commencer par une cuillère à café, deux jours de suite, puis deux cuillères à café, deux jours de suite, puis une cuillère à soupe, etc.

Du fait de ses belles actions au niveau digestif en général et intestinal en particulier, le gel d’aloe vera présente certaines propriétés détoxicantes : il est donc important de boire suffisamment afin de bien évacuer les toxines.

Certains consomment du gel d’aloe vera tout au long de l’année ou sur trois mois.

 

Publicités

Une réflexion sur “Comment choisir son Aloe Vera

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s