Aloe vera, priorité au bio

Aujourd’hui, face au légitime engouement des consommateurs pour l’aloe vera, on trouve de plus en plus de produits dit « à l’aloe vera ».

Sans devenir paranoïaque, il faut tout de même se rendre compte que ces produits ne présentent pas le même intérêt. En caricaturant un minimum, on pourrait même affirmer, qu’ils ne représentent pas le moindre intérêt. En la matière, le pire côtoie malheureusement le meilleur. Et une indispensable méfiance reste de mise.

Face aux agissements des industriels de l’agro-alimentaire, de la cosmétique ou de la pharmacie, agissements qui incitent à la plus grande prudence, il est essentiel de ne donner la priorité qu’aux produits à l’aloe vera qui bénéficient d’une labelisation biologique. En donnant bien sûr la préférence aux labels et aux organismes certificateurs reconnus, sérieux et fiables.

Reste que les produits réellement biologique posent parfois un autre problème: leur prix d’achat qui,dans certains cas, peut-être dissuasif. Est-ce pour autantuneraisonde se priver des propriétées et attraits de l’aloe vera? Les produits « faits maison », souvent confectionnés au fur et à mesure des besoins avec des composants de base rigoureusement sélectionnés, permettent de profiter des propriétés de la plante de manière aussi facile et amusante qu’efficace et économique. 

Publicités

Aloe vera, effet de mode?

Si elle est connu, utilisée et appréciée depuis des temps immémoriaux, si elle a fait depuis des millénaires la preuve de sa formidable efficacité, il a fallu attendre la seconde moitié du 20e siècle et l’apparition d’ine industrie pharmaceutique entièrement inféodée au « tout chimique » pour que cette plante aux innombrables vertus soit injustement reléguée au rang de « remède de bonne femme ».

Inversement de tendance, aujourd’hui!!!

Il ne se passe désormais plus un mois sans que l’industrie pharmaceutique ne se retrouve au centre d’un nouveau scandale financier ou médical. Il ne se passe désormais plus une semaine sans que les médications chimiques démontrent (avec des conséquences parfois dramatiques pour les patients) leur tres étroites limites et, dans certains cas, leur véritables dangers: accoutumance, dépendance, effets secondaires dangereux…….

Face à cette déplorable situation, de plus en plus de consommateurs se détournent avec raison des médicaments chimiques pour retrouver des traitements thérapeutiques doux, efficaces, économiques et naturels. L’aloe vera s’inscrit parfaitement dans cette mouvance qui, plus qu’une simple mode passagère comme il en existe tant, se positionne résolument comme une véritable vague de fond.

Ce mouvement est tellement puissant, le succès de l’aloe vera est déjà si important auprès d’un public avisé, que même les industries cosmétiques et pharmaceutiques utilisent désormais la plante comme argument de vente. Avec force matraquage publicitaire, elles ne cessent de proposer de nouveaux produits dits « l’aloe vera ». En oubliant soigneusement de spécifier que les doses d’aloe vera utilisées dans leurs produits sont si insignifiantes qu’elles ne peuvent produire aucun effet bénéfique concret pour le consommateur. Et en passant également sous silence le fait que l’aloe vera est mélangé à tant de substances chimiques parfois douteuses ou franchement toxiques qu’il est impossible pour la plante d’avoir le moindre effet. Tout ici, ne se résume finalement qu’à une politique marketing que chacun appréciera à sa juste valeur et à des arguments publicitaires plus ou moins fallacieux !

La bonne nouvelle?

La bonne nouvelle, c’est que ces agissements ne remettent absolument pas en cause les propriétés, les vertus et l’efficacité de l’aloe vera. Elle est et reste l’une des plantes les plus intéressantes pour les soins de beauté, de bien-être général et certains traitements thérapeutiques « au naturel « . Autant d’utilisations simples, efficaces et diversifiées qui permettent d’améliorer la vie quotidienne.

Le tout, bien entendu, est d’utiliser judicieusement l’aloe vera. Et donc de mieux connaître cette plante qui était employée avec succès par les Sumériens, les Grecs, les Romains et les Égyptiens de l’Antiquité.

L’Aloe Vera pour le psoriasis et les éruptions eczémateuses

Aloe Gelly Réf: 61
Aloe Gelly Réf: 61

On dit que le psoriasis est incurable mais qu’il est toutefois contrôlable. Cet état pathologique a souvent des causes internes et externes et l’on vous recommande en cas de psoriasis de faire appel à un médecin. L’Aloe Vera donne des résultats en voie buccale, une à deux cuillères à soupe, une à deux fois par jour, et en application externe sur les zones  concernées, au moin deux fois par jour et en poursuivant ce traitement même apres que la plus grande partie de l’inflammation c’est résorbée.

L’ Aloe Vera est astringente, vous pouvez donc le mélanger à une huile végétale comme l’huile de Calendula est excellente ainsi que l’amande douce.

N’oubliez pas de boire un litre et demi d’eau par jour, les bains de soleil peuvent atténuer les symptômes surtout en cas de poussée.

Les vertus de l’aloe vera pour les troubles digestifs

Dans bon nombre de pays du monde où l’on a pas accès à des médecins, l’aloe vera est le premier remède que les gens essaient. Ils affirment obtenir souvent, ainsi des résultats positifs. Nombreux sont les Nord-Americains qui prenne de l’aloe vera lorsqu’il souffrent de constipation ou au contraire de dysenterie. Comme il ne s’agit pas d’un médicament, l’aloès semble simplement aider les organes digestifs à se remettre et à leur fonction. Elle est efficace dans les cas de colites et d’autre inflammation du tube digestif et aussi dans les cas d’infection rénales.

Le fait de prendre une ou deux cuillères à soupe de pulpe d’Aloe Vera Stabillisé, plusieurs fois par jours à véritablement un effet tonique général et régulateur sur les selles.

Utilisée par voie orale, la pulpe de l’aloe vera apporte des acides aminés, des minéraux, des oligoéléments et des vitamines quantitativement peu importants mais qualitativement d’une très grande richesse.Cette richesse qualitative débouche sur une bonne rééquilibration organique et augmente la résistance du terrain biologique, lui permettant ainsi de mieux résister aux agressions de toutes sortes (microbiennes, stress, etc.) dont il est en permanence l’objet.

L’aloe vera permet une meilleure digestion des aliments (grâce aux nombreuses enzymes qu’elle contient) avec diminution des putréfactions intestinales ainsi qu’une légère action apéritive et une action tonifiante sur les intestins susceptible de régulariser un transit intestinal ralenti,mais sans action laxative proprement dite.

Vous  trouverez les différentes pulpe d’Aloès Stabillisé à Froid dans la rubrique « produits » les bases du bien être. Ces boissons sont à prendre tous les jours, sur une période prolongée. On peut y associer de la gelée royale ou du pollen.

L’Aloe Vera pour les brûlures et coup de soleil

Brûlures et coups de soleil 

Spray/ écran solaire  RÉF: 319/199
Spray/ écran solaire
RÉF: 319/199

 

L’Aloe Vera est un excellent traitement de premiers soins. Elle peut soulager la douleur et réduire les chances d’infection et de cicatrices, tout en accélérant de beaucoup le processus de guérison. De plus comme elle est vite absorbée, elle ne constitue aucun obstacle à un traitement médical qui pourrait s’avérer nécessaire par la suite.

En gardant la blessure humectée, à l’aide d’un onguents à base d’aloe vera, pendant les premières 48h, on a connu des succès remarquables, exempts, ou à peu près, de souffrance et de cicatrices

Prevenir les coups de  soleil est chose facile grâce aux lotions solaires à base d’aloe vera. Il suffit d’en appliquer avant de s’exposer au soleil et apres une baignade ou une sudation. La gamme solaire Forever tant qu’à elle est waterproof SPF 30.

Une lotion solaire de bonne qualité à base d’aloe vera bloque plus de 90p.100 des rayons nocifs, tout en laissant passer plus de 75. 100 des rayons qui font bronzer.

Pour traiter les coups de soleil légers et moyen, vaporisez Aloe First (réf: 40) fréquemment pour soulager la douleur et réduire la raideur et le degré de desquamation.

Pout traiter un gros coup de soleil, il est essentiel d’agir vite. Le fait de prodiguer les premiers soin sdès que possible aide à réduire les complications car, échauffées, les cellules brûlées continuent de propager la brûlure. Maintenez la peau humectée avec la gelée Aloe Vera (réf: 61)  à tout moment, faute de quoi l’aloe vera, qui est astringente, aura tendance à la dessécher. Pour éviter cela, vous pouvez également la mélanger à une huile pour le corps, telle que Argan, Calendula, millepertuis est idéale pour les brûlures)

 

 

Comment choisir son Aloe Vera

imageTous les gels d’aloe vera se valent-ils ?
Nooooooooooooooon !

Pour un usage interne, il est essentiel, indispensable, que dis-je, impératif, de choisir un gel d’aloe vera à l’état naturel et sans transformation, obtenu par stabilisation à froid. C’est la seule forme d’aloe vera qui en garantisse toutes les propriétés. Pourquoi ?

La stabilisation à froid permet au gel de conserver ses propriétés, et reste la méthode la plus performante à ce jour : le gel consommé correspond bien à celui qui est contenu dans les feuilles.

Vous vous doutez bien que cette technique est plus difficile (et coûteuse) à réaliser que le broyage des feuilles, donnant un jus qui sera pasteurisé (exit les enzymes et les vitamines) pour assurer sa conservation : autant dire qu’il ne reste plus rien dedans. Une autre méthode consiste à réhydrater de la poudre de feuilles (et à rajouter quelques produits chimiques, tant qu’à faire…) : le constat reste le même.

Ce sont ces deux dernières techniques qui sont les plus employées dans le cadre de la fabrication de ce qu’on appellera dans ce cas du jus d’aloe vera : donc, avant d’acheter du gel d’aloe vera, il faut bien s’assurer qu’il s’agit de gel obtenu par stabilisation à froid. Sinon, autant boire de l’eau : ce sera plus économique et plus sain (notamment à cause de l’aloïne, dont je parle un peu plus loin) !

Puis une fois ouvert, direction le réfrigérateur ! Le gel va s’oxyder très vite : autant suivre sa cure sans perdre de temps…

En ce qui concerne les produits cosmétiques, il faudra bien s’assurer que le gel tel que décrit soit l’ingrédient principal du produit proposé.

Attention

La feuille d’aloe vera contient de l’aloïne, un des nutriments lui conférant ses propriétés laxatives, mais qui est toxique à haute dose. La pulpe (donc le gel lui-même) en contient relativement peu : l’aloïne est plus concentrée dans le reste de la feuille.

Si l’on peut comparer deux gels d’aloe vera, il vaudra mieux prendre celui qui est le moins concentré en aloïne.

Ceci signifie aussi qu’il ne faut pas abuser d’aloe vera : on prend juste ce qu’il faut !

Le déroulement de la cure
Le gel d’aloe vera se consomme à raison d’un petit verre (l’équivalent de quatre à cinq cuillères à soupe) par jour, pris en dehors des repas.

Toutefois, il vaut mieux adapter ses doses : on peut commencer par une cuillère à café, deux jours de suite, puis deux cuillères à café, deux jours de suite, puis une cuillère à soupe, etc.

Du fait de ses belles actions au niveau digestif en général et intestinal en particulier, le gel d’aloe vera présente certaines propriétés détoxicantes : il est donc important de boire suffisamment afin de bien évacuer les toxines.

Certains consomment du gel d’aloe vera tout au long de l’année ou sur trois mois.

 

Les besoins de la peau

Aloe vera vertus forever
Aloe vera vertus foreveLa peau, plus qu’une enveloppe

L’épiderme, loin d’être qu’un tissu à cinq fonctions fondamentales permettant notre survie:

  • Organe protecteur contre les changements climatiques, contre les microbes, via ses récepteurs tactiles
  • Organe respiratoire, elle apporte de l’oxygène au sang et rejette le gaz carbonique
  • Organe absorbant : si elle reste imperméable à l’eau, elle laisse passer les corps gras, mais aussi des produits toxiques ou les rayons du soleil (UVB, UVA, rayons X et infrarouges)
  • Organe excréteur : la sueur. Si la peau rejette 33% d’eau excédentaire (48% pour les urines)
  • Organe climatiseur : elle permet par régulation de se protéger du chaud ou du froid.

La composition de la peau:

  • l’hypoderme, la couche profonde de la peau, qui renferme des lipides
  • le derme qui par un réseau capillaire dense transporte dans le sang les éléments ayant franchi la barrière hypodermique
  • l’épiderme ou couche superficielle qui subit toutes les agressions de la peau.

La peau abrite enfin les glandes sébacées qui déversent un liquide gras, le sébum, destiné à la protéger et les glandes sudoripares qui drainent la sueur de l’hypoderme à la surface.

Les besoins de la peau:
Miroir de notre santé interne la peau doit recevoir tous les éléments nécessaires à son entretien.
L’alimentation joue un grand rôle, tout comme les produits destinés à l’embellir.

  • Besoin en oligo-éléments : calcium, phosphore, magnésium, cuivre, fer et fluor
  • Besoin en vitamine : Vit A (permet le renouvellement cellulaire), Vitamine B, Vitamine C (structure le collagène), Vitamine E (protection de la peau)
  • Facteur F : les AGPI, les acides gras polyinsaturés vont permettre à tous ces éléments d’être synthétisés dans l’organisme humain. De plus, ils permettent de renforcer les membranes cellulaires, protègent des troubles cardio-vasculaires, et protègent la peau. On les trouve dans les huiles végétales.
  • Besoin en protéines : trouvés dans l’alimentation et notamment pour les besoins de la peau, dans les céréales complètes, le soja, les oléagineux
  • Besoin en eau : la peau étant imperméable, elle ne peut être hydratée que de l’intérieur. Boire chaque jour au moins 1 litre d’eau est un gage de santé. L’utilisation de crèmes ou d’huile permet de ralentir l’évacuation de l’eau, mais n’aura qu’un effet sur l’épiderme.

Le vieillissement irréversible ?

Selon l’INC (institut national de la consommation) : « on ne peut pas lutter contre le veillissement cutané par des cosmétiques.Aucun produit de beauté, même si les publicités sont prometteuses ne pourra combattre notre mode de vie parfois incertain : stress, alimentation trop riche, abus de soleil, tabac, alcool. Le vieillissement s’inscrit aussi dans la loi de la nature, tout organisme vieillit et meurt, et il faut l’accepter.

Au fil du temps, les cellules se régénèrent moins bien, et le collagène qui soutient la peau se modifie. Ce processus est certes inéluctable mais il peut être freiné par :

  • Un mode de vie un peu plus sain
  • Une cure de pulpe d’aloe vera, (nettoiera, detoxifira et rééquilibrera votre organisme)
  • Des massages légers de la peau afin d’activer la circulation sanguine.
  • Une protection solaire

image

  1. La pulpe d’Aloe vera contribue au bon maintien du système immunitaire, elle possède de puissant anti-oxydants qui aide à renforcer les défenses de l’organisme. L’Aloès stimule le métabolisme.
  2. Aloe Berry ( bidon rouge) à un goût acidulé grâce à l’extrait de canneberge, tres bon pour tout les désordres féminins.
  3. Le Freedom ( bidon bleu) enrichi en vitamine, d’où un petit goût d’Orange, contribue à la formation du collagène ainsi qu’au bon fonctionnement normal E des os et des cartilages.
  4. Cœur d’Aloès, ( bidon orange) enrichi en concentré de jus de pêche pour les gourmand.

 

 

Une cure de pulpe d’Aloe Vera, c’est quoi?

Nous sommes au milieu de l’hiver : manque de soleil, excès des périodes de fêtes, le foie qui patine, mauvaise mine et apparition de boutons, cheveu raplapla… c’est pas la forme olympique. Comment palier ces petites paresses et retrouver son tonus ? Avec une cure de pulpe d’aloe vera.

Elle agit non seulement en désintoxiquant l’organisme mais aussi en lui apportant tout ce dont il a besoin pour retrouver un bon fonctionnement, une nouvelle vitalité.
Une phase de nettoyage le premier mois :
Au début de la consommation, l’aloe vera commence par nettoyer le corps, par expulser les toxines. Plus vous aurez accumulé de toxines par le passé (médicaments, produits chimiques et toxines se retrouvant dans l’alimentation, maladies et microbes, tabagisme, pollution… dans le foie, la rate, le pancréas, l’estomac et les intestins), plus la phase de nettoyage sera longue.
L’aloe vera régule le transit et nettoie les villosités du côlon.
Élimine les toxines.
Purifie l’organisme
Détruit les cellules mortes

Crise de « désintoxication »:
IMPORTANT : Quand vous commencerez à consommer de l’aloe vera, pendant la phase de nettoyage, comptez sur quelques perturbations possibles (désordre intestinal, maux de tête, réapparition de symptômes d’une maladie passée, problèmes de peau pouvant ressurgir). Cela ne survient pas dans tous les cas mais si cela vous arrive, vous ne devez pas vous en inquiéter. C’est au contraire le signe que la plante est en train d’agir et de déloger les toxines, les microbes, etc. Ceux-ci sont expulsés par les voies naturelles (par exemples : selles ou urines plus fréquentes, ou manifestations cutanées). Cela dure quelques jours.

N’interrompez pas votre consommation d’aloe vera ; Modérez-la si besoin, mais laissez le temps à la plante d’évacuer tout ce qui a besoin d’être éliminé ou bien vous garderiez en circulation, dans votre organisme, toutes les toxines que l’aloe vera aura délogé mais pas encore éliminées.

Une phase de rééquilibrage, 
en général au bout de quelques semaines ou le deuxième mois, cela varie selon les personnes.
Une fois que le travail de nettoyage est fait, le corps va pouvoir mieux profiter des vitamines et minéraux de l’aloe vera pour se rééquilibrer, se reconstituer, se régénérer. C’est la phase de rééquilibrage, où il est possible que la plante apporte une amélioration aux fonctions ou organes détériorés, aux déséquilibres de l’organisme, du fait que la régénérescence des cellules saines est stimulée et que les carences en nutriments sont progressivement comblées.
C’est une phase de remise en route de toutes  les fonctions de l’organisme par exemple le sommeil, la nervosité, aide également a perdre un peu de poids.
Amélioration et stimulation de la circulation sanguines, des vaisseaux capillaires et de l’immunité en général.
L’aloe vera avec ses antioxydants aide à lutter contre les agressions de la vie moderne.

D’une manière générale, on recommande de consommer l’aloe vera durant trois mois au minimum voir six la première fois, et de façon régulière et quotidienne, pour qu’il ait le temps de faire son travail : nettoyer et détoxiquer l’organisme d’abord, puis le rééquilibrer, le «réparer» ensuite, progressivement.

Vous constaterez probablement quelques améliorations avant trois mois, mais elles seront certainement plus tangibles à partir du 3ème mois. Il faut être patient et laisser la nature faire son œuvre. L’aloe vera fait beaucoup de choses, mais ce n’est pas un remède miracle. Elle n’agit pas de façon immédiate comme des médicaments. C’est un complément alimentaire, une plante qui fait un travail de fond sur l’organisme et contribue à améliorer les problèmes de santé à leurs origines plutôt que d’en masquer les symptômes. A terme, elle peut vous permettre de diminuer vos médicaments (sur avis de votre médecin !).

Les troisième, quatrième à sixième mois de votre cure d’aloe :
Vous allez connaitre un rééquilibrage du métabolisme, votre façon de brûler les calories et autres améliorations.
Une amélioration de la qualité de la régénération des cellules, et une stimulation du renouvellement des cellules saines, c’est pour cette raison qu’une cure d’aloe vera devrait durer au moins quatre mois et jusqu’à six mois la première fois. Ensuite vous pouvez faire des cures chaque année en début de saison printemps et automne par exemple durant trois mois.

L’Aloe Vera médecine naturelle

L’Aloe Vera est maintenant connue dans le monde entier, et de plus en plus de de gens croient en ses vertus curatives régénératrices et régulatrices.

L’Aloe vera se présente comme le phare de la guérison et de l’espoir pour des milliers de personnes. Actuellement, ses propriétés ont été cliniquement prouvées et les scientifiques sont en constances recherchent de nouvelles applications médicinale, telles que le cancer de a peau, la gastrite, la cicatrisation des plaies,brûlure, etc…

Rappelons que la pulpe d’Aloe Vera (mucilage) est composé de 99% d’eau et de 1% de 75 éléments nutritifs et 200 autres composants, ainsi que 20 minéraux,18 acides aminés et 12 vitamines, micronutriments, enzymes….. D’où son nom dans certaines parties du monde,  » plante miracle »

Voici une petites liste des pathologies reconnues:

  •  Cicatrisation des plaies, brûlure
  •  Soulage les coups, l’arthrite
  • Élimine l’apparition de l’herpès
  • Réduit les effets de brûlure d’estomac, ulcères, l’indigestion, la gastrite, l’intestin grêle et les reins
  • Aide à l’équilibre le la pression artérielle
  • lutte très efficacement contre le cancer de la peu
  • Aides à élimine les maux de dents, les gingivites et autre infections buccales
  • Améliore cataractes et autres malades oculaires
  • Aide à stimuler le système immunitaire, contribue ainsi à prévenir des bactéries et des virus
  • Aide à améliorer les maladies respiratoire comme la rhinite et la sinusite
  • Aide à nettoyer les poumons
  • Possédés des qualités en tant que régulateur de la glycémie chez les diabétiques
  • Aide à lutter contre la dépression; elle présente de nombreux avantages, « purifie l’âme » donne de l’énergie et calme ( même en application sur le corps)
  • Aide à réguler le cycles menstruel
  • Propriétés curatives pour soigner les plaie ouvertes, arrête l’effet de bourgeonnement
  • Aide à régénère la peau et la maintient au top de ses performances
  • Aide à améliorer les symptomes de fibromyalgie

La pulpe d’Aloe Vera possède également 23 polypeptides immuno stimulants qui aides aux maladies du systèmes immunitaires, elle contient des substances qui inhibent la douleur comme l’acide salicylique, l’anthraquinone, l’aloine. C’est un anesthésique et analgésique.